* NOUVEAUTES ! *   Séminaire interdisciplinaire, Bourse de la Fondation, Journées internationales 2018, publications... En savoir plus...

Jean Laplanche,  traducteur de Freud

 vocabulaireCe travail de lecture de Freud est indissociable de l’engagement de Laplanche en tant que traducteur.

Directeur scientifique de la nouvelle traduction en français des œuvres complètes de Freud, Laplanche a exposé et justifié les choix scientifiques, terminologiques et stylistiques qui ont guidé cette traduction.

Ces choix témoignent d’une prise de position sur la contribution de la traduction à l’approfondissement théorique de l’œuvre de Freud. Laplanche soutient l’existence d’un idiolecte freudien, dont la reconnaissance est selon lui essentielle pour ne pas glisser dans la naturalisation des concepts métapsychologiques.

Cette reconnaissance implique l’exigence de «rendre Freud dans un français freudien» (F. Robert), qui le conduit à privilégier une littéralité parfois critiquée plutôt que le style littéraire et plus naturel des traductions précédentes.

Cette position relève de choix théoriques sur la traduction, que Laplanche a notamment développés dans Traduire Freud, de même que dans quelques autres articles, dont Clinique de la traduction freudienne, Le mur et l’arcade, Spécificité des problèmes terminologiques dans la traduction de Freud, Les échecs de la traduction...

next64prev64